ADOLF 5

vendredi 13 juillet 2018
par  Robert Vigneau
popularité : 57%

Voici qu’on vient d’inventer l’écriture inclusive, nouveau système orthographique, pour établir l’équilibre entre masculin et féminin dans notre langue si vivement sexualisé sous mâle prédominance.
Nous ne pouvons que nous féliciter de ce perfectionnement qui complique merveilleusement son usage.
En fait, l’écriture inclusive (exemple : les Français·es sont divisé·e·s ) aurait vraiment sa place dans notre association ADOLF, qui explore les axiomes fondateurs de système linguistique. Elle se trouve à la mode, donc abondement expliquée en réseaux.

.

………………………………………………TOUS à L’ADOLF !

On nous prie d’insérer : La section homosexuelle de l’APP (Association Protectrice des Parapluies) a rejoint l’ADOLF.

Notre association en effet leur paraît apte à lutter contre l’hétérosexualité exclusive du lexique français. Au nom des minorités, la SH de l’APP inscrite désormais à l’ADOLF, réclame la création, en marge du masculin et du féminin, d’un nouveau genre dit genre homosexuel.

La question a immédiatement été mise en délibération en Assemblée Générale.

Cependant, notre AG a repoussé à une large majorité la création d’un nouveau genre grammatical dit "genre homosexuel".

Le Prof.Labosse a en effet fait remarquer que des termes tels que un tendron, un laideron, etc d’une part, une sentinelle, une ordonnance (d’infanterie), etc. d’autre part accordaient une distribution sexuellement ambiguë. Sans compter amour (!) délice et orgue !

Et aussi, par exemple, à quel sexe se décline cette phrase : l’arbitre bigame a pris l’artiste belge comme esclave secrétaire. Et toc !

Avec l’ADOLF, distinguez les discours alibis du nœux ! Traquez la turpitude cachée sous la grammaire !

Discours hétérosexuel  : Jean-Marc a passé une excellente après-midi avec Sandrine.

Discours homosexuel : Jean-Marc a passé un excellent après-midi avec Alain.

Alors ? A votre tour, distinguez :

• Aline fait-elle le gras matin avec George-Henri ou la grasse matinée avec Juliette ?

• Raymond a-t-il goûté au festin de Mathieu ou à la bouffe de Justine ?

• Véronique boit-elle dans le verre à Nicolas ou dans la coupe de Nicole ?

• De la soupe, Germaine/ du potage, Maurice ?

• Avec du fromage, Adrien/ de la crème, Adrienne !

..............................Restez vigilants !


...........................TOUS à L’ADOLF !.................................

Le bon Choix : l’Adolf. Rejoignez-nous ! Adhérez à l’

Association de Défense Orthographique de la Langue Française.


Brèves

27 août 2009 - escargot velu

Pour cueillir la sagesse de l’escargot velu, à partir de Bonjour ! (paru le 24 août 2009) (...)

25 février 2009 - Vendange d’innocents

Au sujet de ce recueil , on lira avec intérêt
la présentation de la Maison de Poésie (...)