Rouge de janvier

lundi 16 juillet 2018
par  Robert Vigneau
popularité : 18%

Depuis plus de trois décennies, je compose un calendrier de MES boissons ou nourritures pour présenter les vœux de saison aux francophones en mon cœur. Ces douze quatrains, un par mois, célèbrent des émotions, des parentèles ou des événements privés, lointains, parfois même si personnels qu’ils ont pu sembler obscurs aux récipiendaires.
En contrition, voici quelques précisions ou détails, souvent d’ordre intime ou familial, susceptibles d’éclairer le contexte de ces confidences. Et puis, ça me fait plaisir de raconter ces bribes. Cette fois, il s’agit de mes canons de (vin) rouge, calendrier paru en la fermentation de 1998.

.

.

Janvier
.
 
Du rouge, trois gouttes aux enfants :
 
Pépé sacralisait l’eau claire
 
Et roses, nous levions nos verres
 
A la santé du nouvel an.

.

Trinquer entre grands et petits… comme vous venez de le faire puisque le vin comporte une dimension tellement sacrée qu’il figure au ciboire de la messe ! Et même dans notre famille de brûle-bon-dieu comme on nommait les mécréants de notre engeance, nous en apprenions les gestes en salutation de chaque nouveauté.

Nous enfants, étions si fiers de participer à ce rituel significatif.

On avait le temps de bouffer des bondieuseries !


Brèves

2 septembre 2009 - Limerick, kézako ?

Limerick : forme poétique anglaise humoristique, volontiers salace et souvent absurde.
Sa (...)

31 octobre 2008 - Mirlitons : présentation

Les mirlitons publiés sont actuellement ordonnés en trois rubriques : les septains et les (...)